JAQUET DROZ

Pierre Jaquet-Droz est un horloger neuchâtelois de la fin du 18e siècle.

Il trouva le moyen d’adapter aux horloges communes un carillon et des jeux de flûte. Il inventa une pendule qui, au moyen de la combinaison de deux métaux inégalement dilatables, fonctionnait sans être remontée. Il réalisa une pendule astronomique et un automate qui écrivait lisiblement et faisait tous les mouvements des doigts.

Il a construit plusieurs automates avec son fils Henri-Louis Jaquet-Droz et Jean-Frédéric Leschot pendant la période de 1768 à 1774 dont l’écrivain (constitué de 6000 pièces), la musicienne (2500 pièces) et le dessinateur (2000 pièces).

Ses mécanismes étonnants ont fasciné les plus grands de ce monde : les rois et les empereurs d’Europe, de Chine, d’Inde et du Japon.

Certains considèrent ces automates comme étant les plus anciens exemples de calculateur (ou ordinateur). L’écrivain a un dispositif d’entrée pour positionner des tabulateurs ce qui forme une mémoire programmable, 40 cames qui représentent le programme en lecture seule, et une plume en sortie. Le travail de Pierre Jaquet-Droz a devancé celui de Charles Babbage de plusieurs décennies.

Affichage de 1–100 sur 110 résultats

Affichage de 1–100 sur 110 résultats